logo
[Presse] Le Théâtre Sénart dans les colonnes de Mondo Arc
Actualités - 4 mai 2017

[Presse] Le Théâtre Sénart dans les colonnes de Mondo Arc

Le magazine Mondo Arc consacre, dans sa dernière édition, un article sur le Théâtre Sénart et sa mise en lumière. Il revient sur les grandes lignes du projet et notamment les concepts imaginés par l'atelier. 
Il donne à voir la manière dont les immenses façades en double peau perforée ont été traitées. 
 
L'intégralité de l'article à lire ici
Le n°97 de Mondo Arc à lire dans son intégralité ici 
 
atelier-herve-audibert-mondo-arc-lumiere
 
 
 
[ÉVÉNEMENT] Conférence Lumière à Materials & Light
Actualités - 21 avril 2017

[ÉVÉNEMENT] Conférence Lumière à Materials & Light

Comment la lumière révèle t-elle l'architecture, quelles émotions génère t-elle ? C'est sur ce thème qu'intervient Hervé Audibert lors d'une conférence durant Materials & Light.

Ce rendez-vous professionnel, dédié aux architectes, présente une sélection innovante de produits et matériaux, dans le showroom Targetti.  

Organisé par le magazine D'Architecture, Materials & Light est autant une source d’inspiration et qu'un outil de veille, où des échanges entre prescripteurs et industriels sont favorisés. 

Dans ce contexte, Hervé Audibert prend la parole le 27 avril 2017, à 15h. Autour de projets phares comme le Musée national d’Estonie (Dorell. Ghotmeh. Tane Architectes), le Théâtre de Saint-Nazaire (K architecture) ou celui de Sénart (Chaix et Morel associés), le dirigeant de l'Atelier H. Audibert présente son parcours de concepteur lumière et sa démarche pour générer des émotions architecturales.

Plus d'informations sur l'événement, ici.

[Presse] Mobile 146 dans le Vanity Fair Italia
Actualités - 3 avril 2017

[Presse] Mobile 146 dans le Vanity Fair Italia

Mobile-146-vanity-fair

Mobile 146 a été dévoilée dans les colonnes de l'élégant Vanity Fair Italia. 

Signée Hervé Audibert et Laurent Bolognini, plasticiens et designers, cette lampe cinétique est un hommage aux mobiles d'Alexander Calder.

Mobile 146 met en rotation deux disques montés sur des tubes d'aluminium. Indépendant l’un de l’autre, leur vitesse est variable. L'envergure de la création varie entre 120 et 140 cm.

Indications techniques 

Disques lumineux à LED : 3000° K (diamètres : 16 et 21 cm)
Vitesse de rotation variable : 1 tour / 10 à 300 minutes.
Intensité lumineuse variable : de 0 à 100%.
Vitesse de rotation et intensité lumineuse pilotable à partir d’une application Smartphone.

 

 

MOBILE 146
Actualités - 28 mars 2017

MOBILE 146

Mobile 146 a été imaginée et conçue par Hervé Audibert et Laurent Bolognini, plasticiens et designers.

Lampe cinétique, elle met en rotation deux disques lumineux montés sur des tubes aluminium. Indépendant l’un de l’autre, leur vitesse de rotation est variable.

Mobile 146 est un hommage aux mobiles du sculpteur Alexander Calder. Son envergure varie entre 120 et 140 cm.

Indications techniques
Disques lumineux à LED : 3000° K (diamètres : 16 et 21 cm)
Vitesse de rotation variable : 1 tour / 10 à 300 minutes.
Intensité lumineuse variable : de 0 à 100%.
Vitesse de rotation et intensité lumineuse pilotable à partir d’une application Smartphone.

 

 

[Revue de Presse] Le musée national estonien au sommaire du magazine Lumières
Actualités - 20 mars 2017

[Revue de Presse] Le musée national estonien au sommaire du magazine Lumières

La nouvelle édition du magazine Lumières parle de l'atelier et des concepts imaginés pour le Musée national estonien. 

Enveloppe extérieure, volumes intérieurs, l'article d'Alexandre Arène explique de nombreux détails du projet. 

Extrait. Le Musée national d’Estonie est intégralement habillé de parois de verre double peau qui permettent, le jour, de faire entrer la lumière naturelle dans le bâtiment et offrent, de l’extérieur, une transparence intéressante. De nuit, ces parois, pourvues de réglettes LED placées entre les deux épaisseurs, s’éclairent pour créer un cocon de lumière.
"Nous avons souhaité mettre en valeur l’aspect diaphane du bâtiment imaginé par l’agence DGT : de nuit, ses vastes parois vitrées diffusent une lueur cosmique, grâce à des LED dissimulées derrière les façades", explique Hervé Audibert. 

Retrouvez l'intégralité de l'article ici